Notre Histoire…

 

…se déroule dans le pays de Honfleur au milieu du XXe siècle.

Victoire la fermière et trompette la poulette habitaient non loin du port de Honfleur.

 

Lucien le marin vivait, quant à lui, sur son bateau.

Il était accompagné de la vache Merveille, son amie de toujours.

 

 

Merveille savait que le grand timide aurait besoin d’aide pour ne pas finir célibataire.

Il s’avère que Trompette et Merveille étaient très copines.

La suite logique, vous pouvez la deviner. 

 

La gallinacée aimante et la bovine charmante voulaient provoquer la rencontre fracassante,

A laquelle Victoire et Lucien étaient destinés.

 

 

Victoire au volant, distraite par sa poulette, évita le bougre en faisant une belle pirouette.

Lucien, amplement poussé par sa vachette, se retrouva au milieu du chemin des sapinettes.

La Deudeuche se dirigea toute follette, vers un magnifique Févier Epineux, pour se trouver découpée tout net, toute sa longueur divisée en deux !

 

 

La Fermière était vraiment affolée d’avoir failli renverser Lucien.

Bien sûr, les deux complotistes n’osèrent pas avouer leur implication.

Finalement, leur objectif était presque atteint.

En effet, la chauffarde essayant de se faire pardonner, venait de plus en plus souvent apporter des friandises au beau marin charmé.

 

 

La magie de l’amour poussa ainsi Lucien à demander la main de Victoire,

qui bien évidemment accepta.

La cuisinière hors-pair avait un vœu secret :

offrir à son futur époux et à tous ses invités, le jour du mariage, un biscuit de sa création.

L’idée de génie apparue dans la tête de la créative surdouée :

 

 

« C’est pour toi, mon précieux Lucien,

que j’ai crée ce gâteau divin.

Et que toute l’assemblée me soit témoin,

qu’il représente notre amour sans fin.

Comme le fruit de notre union,

en ce jour à Honfleur,

il faut bien lui donner un nom,

ce sera le Macar’Honfleur »

 

 

Et c’est ainsi que Victoire et Lucien créèrent « La Fabrique à Biscuits »